Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

La fraise pour cacher des maladies ?
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=81112
Page 1 sur 1

Zozolat [ 09/09/2019 à 22:33 ]

Bonjour,

Michel Serres explique que la fraise servait entre autres à cacher les maladies qui atteignaient l'aspect du cou (il parle du "collier de Vénus").
Cette intention est-elle évoquée dans les écrits d'historiens de la santé ?

Merci

Réponse attendue le 12/09/2019 - 22:09


gds_db [ 10/09/2019 à 17:19 ]

Bonjour,

Michel Serres affirme effectivement que : "Autrefois, la fraise était faite pour dissimuler le collier de Vénus, c’est-à-dire les problèmes de grande vérole".
source : « Les grands débats sont souvent très simples » / Serres Michel, Dupont Dominique, Mascret Damien et al., Les Tribunes de la santé, 2005/4 (no 9), p. 95-99

Malgré nos recherches, nous n'avons pas trouvé d'autres sources affirmant cela.
Cette collerette aurait été portée par les hommes et les femmes du XVIe siècle mais nous ne saurions confirmer qu'elle visait à masquer les problèmes esthétiques du cou des nobles.

L'ouvrage intitulé Le Mal de Naples : histoire de la syphilis de Claude Quétel ne semble pas aborder ce sujet.

Peut-être faudrait-il lire l'ouvrage intitulé L'amour au temps de la vérole : histoire de la syphilis de Jean-Paul Martineaud ? mais la Bibliothèque municipale de Lyon ne le conserve pas.

Nos autres ouvrages sur la mode au XVIe siècle n'en parlent pas non plus :
- Paraître et se vêtir au XVIe siècle [Livre] / études réunies et présentées par Marie Viallon
- Du costume à la mode [Livre] : Antiquité, Moyen âge, Renaissance / Francine Soulière
- Modes et costumes [Livre] : Moyen-âge et la Renaissance / Horace de Vielcastel
...

A lire aussi : La France de la Renaissance de Didier Le Fur.

Bonne journée.

Réponse attendue le 13/09/2019 - 17:09